Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Maitre JEAN-JACQUES GALINIER

 
  

 

Il commence sa pratique martiale de 1970 à 1976 avec le Judo. Après quelques années d’interruption, il reprend les activités martiales en 1981 avec le Taekwondo jusqu’au grade de 2ème Dan.

 

Il débute Le Tai Chi Chuan en 1982 avec le professeur Chong Li à Toulouse.

           

En 1984, Il rencontre son maître spirituel William Arnaud avec lequel il entreprend l’étude du Yi King ancestral et initial, inconnu du public, la philosophie du TAO des anciens et le Bouddhisme T’Chan ou Zen.

  

En 1987, il débute l’enseignement du Taekwondo et lance une initiation en Tai Chi Chuan. A cette même date, il met au point un enchaînement de Tao Yin Qi Gong en 9 postures relatifs au 9 chiffres du Hö Tu (tradition du « ciel antérieur »). Cet enchaînement lui a été transmit entièrement en songe, sous le nom des « neufs petits cieux ».

 

Jusqu’en 1993, date à laquelle il quitte le Taekwondo, il fait des incursions dans le Ta Sheng Chuan et le Kung Fu dur du Sud. Ne pouvant se résoudre à quitter définitivement la Corée, il étudie le Tang Soo Do qui ressemble, avec des gestes plus ronds, au Karaté Shotokan.

 

Au fil de ses recherches, Jean-Jacques Galinier s’aperçoit que cet Art coréen est une transformation de type Japonaise (pendant l’occupation) du Tang Shou Tao Chinois d’origine. Ce terme devenu générique au fil des siècles et désignant l’ensemble des Arts Martiaux Chinois, était en réalité en relation avec la Dynastie Tang (618 – 907) âge d’or de la Chine, laquelle prônait un syncrétisme philosophique, à des fins de complétude et de tolérance. Cet esprit syncrétique se retrouvera dans les associations des 3 Arts Martiaux Internes.

 

 

L’académie de Tang Shu Tao de Taipei à Taiwan de la famille Hung continue de propager cet enseignement.

 

jjding1.jpg

Jean-Jacques Galinier et
Maître Ding Dahong

jjding2.jpg
 

           

 

En 1996 Il découvre le Xingyi et le Bagua Zhang de l’école « Essence of Change » du maître Su Dong Chen, avec Philippe Granger, un de ses plus proche disciple. Maître Soo avant de fonder sa propre école, avait étudié à l’académie de Tang Shou Tao de Taipei. Jean-Jacques Galinier complète son étude avec l'école du "Ciel Antérieur" du Liaoning représenté par le maître Huang Zhi Sheng.

A cette même époque, il apprend aussi le Tai Chi Chuan de style Chen avec le maître Zhang Dong Wu, représentant la lignée de Chen Zonglei, puis la vieille école Chen du maître Wang Xian.

 

Autodidacte dans le style Yang, il réintroduit l’art des spirales ou « l’enroulé de la soie » dans la vieille forme des 108 mouvements attribuée à Yang Cheng Fu, petit fils du fondateur. Puis crée un Tao Lü à l’épée, au bâton, au sabre, ainsi que la boxe ésotérique des 8 animaux.
 

jjbagua2.jpg

En 1997, Grand Rond Production sort la première K7 vidéo de Tai Chi, qui sera suivie par une seconde en 1999. Elle sont disponibles auprès de Grand Rond Production, au 05 61 63 15 38, dans les magasins spécialisés et les Décathlons.
En 2001, Il écrit son premier livre « Tai Chi, le Jeu des Forces du Tao » (disponible dans les Fnacs et au siège de l’association).

En 1999 il finit une formation d’animateur au sein de la Fédération Française d’Entraînement Physique dans le Monde Moderne « SPORT POUR TOUS », la FFEPMM. En Fin 2002 il s’intègre à un grand projet de formations des nouveaux brevets professionnels et fait partie d’une commission d’experts en luttes éducatives et arts traditionels. En octobre 2003, il obtient un diplôme d'instructeur fédéral niveau 3.


En Juillet 2002, il part en chine un mois afin d’approfondir encore sa connaissance de l’univers chinois. Il rencontre et travaille auprès d’un vieux maître basé à Nanjing.
 

En Octobre 2004 Jean Jacques Galinier participe au tournoi international de Wu Shu traditionnel de Qingdao, dans la province du Shandong. Dans la catégorie des 40 à 50 ans, il remporte 4 médailles d'or en Taiji Quan style Yang, Taiji Epée, Taiji Sabre et Bagua Zhang. Il remporte également une deuxième place en Taiji style Chen. Lors de ce séjour en Chine il fait la connaissance d'un célèbre peintre Monsieur Yue Shi, nommé à l'étranger "le Picasso Oriental".

Toujours en 2004, il réalise avec "Grand Rond Producton" deux DVD sur la forme des 108 mouvements de l'école Yang et les applications martiales.

jjappli2.jpg
 
jjappli1.jpg

Jean-Jacques Galinier en
application martiale

 


Au printemps 2005, le professeur de Taiji Quan, Madame Yu Xiuzhi qui avait reçu Jean Jacques Galinier lors de son dernier séjour à Qingdao, fait venir son Maître Ding Dahong à notre Wu Guan (dojo). Cette rencontre marque un tournant décisif quant aux aux nouvelles orientations que maître Ding nous a laissées.

Toujours en 2005 Jean Jacques Galinier réalise un DVD de Taiji à l'Epée en collaboration avec Thierry Alibert, produit par Indépendance Prod.

jjepee1.jpg
jjepee2.jpg
jjeptaepee3.jpg
 

           

 

En Mai 2006, sortie internationale de deux DVD sous le label d'Indépendance Prod, consacré au Bagua Zhang avec Stéphane Massip comme assistant.
Le 19 Août 2006, Jean-Jacques Galinier est devenu Disciple du Maître Ding Dahong 11ème génération du style Chen de la lignée de Pékin (Beijing) et 5ème génération du style Yang, président de la Taiji association de la province Anhui. Les Maîtres Tian Qiutian et Zhang Chundong, tous deux aussi de la 11ème génération, sont descendus exprès de Beijing pour servir de témoins à cette cérémonie. Jean-Jacques Galinier est le premier européen à ce jour à rentrer dans cette lignée, issue directement du célèbre Chen Fake (1887-1957). De plus Maître Ding Dahong a fait reconnaître Jean-Jacques Galinier comme Maître Renommé Ming Shi, auprès des autorités chinoises. Là encore il est le premier européen à être honoré de ce titre. L’état chinois reconnaît trois niveaux de maîtres de Taiji Quan. Le premier niveau est le simple maître Shi, le deuxième est Ming Shi et le troisième Da Shi ou Grand Maître. Aucun étranger à ce jour ne peut se réclamer de ce dernier titre.

 

jjdingblanc1_800.jpg
jjdingblanc2_800.jpg
 

 

Présentation de Maître Ding Dahong :
Né Le 22 Septembre comme Jean-Jacques Galinier mais un peu plus tôt soit en 1938, il apprend le Taiji Quan style Yang en 1955 avec le Maître Dai Yetao, disciple du Maître Yang Chenfu le petit fils du fondateur. A la fin des années 60 il apprend le style Chen avec le Maître Tian Xiuchen, disciple du Maître Chen Fake. Actuellement Il enseigne principalement à Hefei dans la capitale de la province Anhui et aussi dans le reste de la Chine. Il est directeur de l'association de Taiji Quan de la province Anhui. Cet homme a consacré sa vie à l'étude du Taiji. Il en a dégagé les principes essentiels que l'on retrouve dans tous les styles. Il est d'ailleurs très ami avec de nombreux maîtres des autres écoles qu'il cotoie régulièrement.

 

ding1.jpg
 

 

  
jjg2.jpg
Jean-Jacques Galinier déguisé en moine Shaolin, lors d’une grande démonstration toulousaine en 1999, « la nuit du Shaolin », devant 5000 spectateurs

 

 

 

Katy Barcelo et Jean-Jacques Galinier sur la muraille de Chine en été 2002

 

jjg3.jpg

           

En 2007, formation et obtention d'un BPJEPS APT et validation du brevet d'animateur en CQP ALS option "jeux d'opposition et sports collectifs".
Création de la société de production de DVD consacrés aux arts martiaux chinois, FA MEDIA avec une première sortie d'un double DVD de Taiji Quan style Chen et un autre de Qi Gong sur la Grue des Immortels
En 2008, avec la collaboration de Maître Ding Dahong, sortie d'un coffret de 5 DVD consacré au style YANG traditionnel de Taiji Quan tel qu'il a été transmis depuis Yang Chengfu. Sortie également d'un DVD de Qi Gong "les 9 petits cieux"
Eté 2008 Maître Ding, maître Wang sa femme et maître Zhang une de ses disciples reviennent à Blagnac pour une quarantaine de jour, avec des cours quotidiens individuels pour Jean-Jacques, Katy et Annie + des cours collectifs pour tous les adhérents de l'école + stages
Pour Jean-Jacques le maître le prépare pour les championnats du monde qui se dérouleront à Taipei en Octobre 2008.
18 et 19 Octobre 2008 participation au championnat du monde de Taipei ( Taiwan) avec comme résultat une médaille d'argent en style Yang, une médaille d'argent en épée tout style, une médaille de bronze en style Chen et une médaille de bronze en TuiShou "pas fixe Ting Bu" jusqu'au 1/2 finale et "pas mobile Huo Bu" jusqu'en finale. Il est le seul occidental à monter sur le podium et perd contre le gagnant de 25 ans son cadet.
Novembre 2008 participation au championnat d'Europe à Linkoping en Suède avec 4 autres élèves. Eric Paulin remporte une médaille de bronze en -90 kg en pas fixe, Laurent Naja remporte une troisième place avec l'enchaînement de sabre de l'école et une troisième place en Chen, quant à Jean-Jacques il fait une médaille d'argent en Tui Shou en -85 kg pas fixe et une médaille de bronze en style Yang.
En 2009, sous le label FA MEDIA, sortie de 4 DVD sur le Qi Gong avec la collaboration de Jean-Philippe Giudice, "Les immortels Taoïstes", "Les six sons", "Le Yi Jin Jing" et les 5 Animaux.
Eté 2009, voyage 1 mois en Chine avec un groupe de 20 élèves professeurs, au cours duquel nous avons visité de nombreuses régions, rencontré de nombreux maîtres avec des échanges et des démonstrations tels que les frères Tian (lignée directe de Chen Fake par leur père Tian Xiuchen), Wang Xian et   Chen Zhao Sen considéré comme le roi de la Hallebarde à Chenjiagou, un des berceau du Taiji Quan, également le maître de Wu Dang, Li Yuanmin, dans son école dans la célèbre montagne Taoïste et bien sûr un travail intense avec Maître Ding dans un monastère Bouddiste sur la montagne Jiu Hua Shan dans la province du Anhui.  

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : LE DRAGON DU LAC
  • LE DRAGON DU LAC
  • : ART MARTIAL INTERNE CHINOIS : TAIJI QUAN STYLE YANG ET CHEN, QI GONG ENERGETIQUE DE SANTE
  • Contact

Recherche