Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 09:12
Méditation sophrologie

Profitons de cette saison, l’hiver, pour aller explorer les profondeurs de notre terre intérieure et en particulier la source qui la nourrit. 

 

En posture debout les yeux fermés

 

S’enraciner dans l’instant présent

« Le voyage de l’air dans le corps »

  • Une main sur le ventre et l’autre dans le dos, sentir sa respiration naturelle : le ventre qui se gonfle légèrement à l’inspire et qui reprend sa place à l’expire.
  • Prendre conscience de ce mouvement entre ses mains
  • Porter toute son attention sur l’air qui entre par le nez, suit les voies respiratoires jusqu’au plus profond de nos alvéoles pulmonaires et au delà, puis fait le voyage inverse pour ressortir par nos narines. Faire 6 respirations attentives.
  • Pause pour se rendre compte des sensations corporelles qui se manifestent dans ce moment. Se les décrire avec ses mots et/ou ses images.

 

Mettre son énergie de vie en mouvement

« La marche consciente vers sa source »

  • Se déplacer dans la pièce où nous sommes avec l’idée d’aller vers sa source. 
  • Mettre toute son attention :
    • sur l’appui de ses pieds à chaque pas, 
    • sur le déplacement du corps et le petit temps de déséquilibre lors du passage d’un pied sur l’autre. 
    • Suivre le déroulé du pied… 
    • Si cela est possible, associer sa respiration à son déplacement. 
    • Trouver son rythme naturel.
  • Rejoindre son banc ou sa chaise pour un temps de prise de conscience et accueillir toutes les sensations corporelles en privilégiant celles qui nous sont agréables, manifestation de l’énergie de vie qui circule dans le corps. Se les décrire avec ses mots et ses images pour en faire les ressources du moment présent.

 

S’installer confortablement dans sa posture de méditation, assis sur son banc ou sa chaise, ou debout

  • Poser toute son attention sur :
  • L’ouverture de son bassin
  • La verticalité de sa colonne
  • L’ouverture de ses épaules
  • Son menton légèrement rentré
  • Ses mains posées là où elles se sentent bien dans l’instant

 

« Faire silence comme la source »

Lâcher prise en se positionnant comme l’observateur de ce qui se passe en soi, sans jugement, avec bienveillance. Chaque fois que la pensée s’envole, revenir gentiment à sa respiration naturelle.

 

Garder les traces

Faire mentalement la synthèse de son vécu en mettant en avant ce qui est ressource ; 

ce qui pour soi compte le plus et qui reflète le « je suis » dans ce moment.

 

Belle méditation !

Geneviève 

Partager cet article

Repost 0
Published by Geneviève Lassort
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE DRAGON DU LAC
  • LE DRAGON DU LAC
  • : ART MARTIAL INTERNE CHINOIS : TAIJI QUAN STYLE YANG ET CHEN, QI GONG ENERGETIQUE DE SANTE
  • Contact

Recherche